In olio veritas: L’or des Pouilles. Le Lycée “Da Vinci” Bisceglie, frantoio Galantino et Ciccolella

5872
Olio, l'oro di Puglia
Olio, l'oro di Puglia

Les Pouilles, terre de merveilles, sont la patrie de l’huile et bénéficient d’un grand nombre de moulins à huile qui exploitent les vastes étendues d’oliviers pour produire l’un des éléments immanquables du régime méditerranéen. Notre ville aussi, Bisceglie, possède un nombre élevé de moulins à huile; un exemple emblématique est sans aucun doute le «Frantoio Galantino».

Le Frantoio Galantino

En 1926, Vito Galantino décide de créer son entreprise: il achète un moulin du XIXe siècle et le transforme en moulin à huile : cela a marqué le début de son succès. 47 hectares d’oliviers, appartenant au  domaine « le phénix », sont devenus la source de  la matière première en 1960. Toute la famille Galantino participe à la gestion et à la production, avec le  plus grand soin. Le produit est reconnu au niveau national et international, depuis 1983, grâce au travail de Michele Galantino. L’introduction d’huiles aromatisées aux herbes et aux agrumes est également innovante : cette  production a été lancée pour la première fois en 1990.

Frantoio Galantino
Frantoio Galantino

Le Frantoio Ciccolella

La ville de Molfetta se distingue également par sa production oléicole et nous avons eu l’honneur de pouvoir interviewer brièvement le propriétaire du moulin Ciccolella.

Pourquoi avez-vous choisi l’huile et pas un autre produit?

J’ai choisi de produire de l’huile d’olive extra-vierge parce que la zone où se trouvent nos oliveraies est dédiée à la production de ce produit. L’huile n’a jamais eu la juste valeur, elle a toujours été considérée comme une “matière première” et pas comme un aliment pivot de notre régime méditerranéen. Mon défi a donc été de présenter un produit de haute qualité avec d’excellentes propriétés organoleptiques.

Frantoio Ciccolella
Frantoio Ciccolella

Comment est née l’entreprise?

Giuseppe Ciccolella e l'oro di Puglia
Giuseppe Ciccolella e l’oro di Puglia

Depuis 1878, ma famille possède de vastes parcelles de terrain dans la province de Bari. L’oliveraie de notre ferme compte environ 8.000 plantes des variétés Coratina et Ogliarola barese et s’étend sur une grande zone au nord de Bari près des municipalités de Giovinazzo, Molfetta et Terlizzi, centre de l’oléiculture des Pouilles. Tous les membres de la famille contribuent et prennent soin de l’olivier avec passion depuis plus de  quatre générations, et nos efforts ont été récompensés par des fruits de la plus haute qualité, un véritable “or jaune”. Aujourd’hui, sous ma direction, la société crée des huiles d’olive extra-vierge d’une qualité exceptionnelle, fruit d’un travail passionné dans le domaine et de la gestion habile des meilleures ressources et techniques.

L’objectif de notre entreprise

Sur notre territoire, j’essaie d’apporter une véritable “culture de l’huile”, où la connaissance traditionnelle de l’huile des Pouilles est associée à l’innovation technologique. Et c’est précisément l’objectif de l’entreprise, éduquer les consommateurs sur la façon d’utiliser un produit de haute qualité et souligner les différences avec les huiles qu’ils peuvent acheter dans les supermarchés. L’utilisation de méthodes vertes et de pratiques agricoles durables distingue notre philosophie: «Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, mais de nos enfants». Avec ces valeurs, je me consacre personnellement à l’olivier et à toutes les étapes de la transformation, de la récolte des olives en passant par la mise en bouteille. Ainsi naît une huile d’olive extra-vierge de qualité supérieure obtenue uniquement à partir d’olives provenant du territoire. Un extra vierge qui se distingue par ses propriétés organoleptiques, son parfum, sa couleur et sa saveur typiques.

Olio
Olio

Article et interview de Paola Sinisi, Viviana Cantatore, Alessandra de Mango, Adriana Ricchiuti, Gabriel Murolo de la classe 4AL du Lycée linguistique.

Ici la version italienne.